Le calibrage de l’orge

Outre le fait de faire la teneur en impuretés d’un lot, le calibrage indique la taille et l’homogénéité des grains.
Cela permet une bonne estimation du rendement en brasserie, caractéristique importante pour le malteur.

L’échantillon est trié à l’aide d’un trieur mécanique et le lot est séparé en 7 grandes catégories :

  • Catégorie A : Refus du tamis de 2.8 mm (débarrassée des catégories E, F et G)

  • Catégorie B : Refus du tamis de 2.5 mm (débarrassée des catégories E, F et G)

  • Catégorie C : Refus du tamis de 2.2 mm (débarrassée des catégories E, F et G)

  • Catégorie D : Extraction du tamis de 2.2 mm (débarrassée des catégories E, F et G)

  • Catégorie E : Grains cassés

  • Catégorie F : Grains d’autres céréales, grains d’orge germés et grains d’orge endommagés

  • Catégorie G : Matières Inertes et/ou étrangères, graines autres que céréales, grains d’orge avariés, grains d’orge cariés et grains totalement chauffés.

Espèces concernées

Orge

Vous êtes intéressé ?